Museo Del Cacao : le musée de l’histoire du cacao

Ce site est un site sur un musée fictif, il décrit comment serait le parfait musée du cacao

Le chocolat est consommé et apprécié partout dans le monde. Il peut être fabriqué en tablette, en liquide ou sous bien des formes. A l’origine c’est un aliment qui se consomme comme une boisson. Certains l’appelaient le nectar des dieux à l’époque préhispanique, puisqu’il engendre des effets aphrodisiaques en donnant une grande vitalité.

Sachez que le Mexique fut l’un des premiers pays à avoir favorisé la fabrication de cette boisson. Vous voulez en savoir plus sur le chocolat ? Museo Del Cacao est un musée fictif qui vous propose un voyage dans l’histoire du Mexique et sa relation avec le cacao.

Voyagez à travers les origines du chocolat au Mexique

Pour faire court, la fève de cacao comme nous la connaissons est à l’origine du chocolat. Le terme « cacao » vient de la langue mexicaine le « nahuatl » prononcé « cacahuatl ». 


Du mot « xocolatl », le chocolat au début était un savoureux mélange de certains ingrédients. Il contenait du beurre, de la fève de cacao combinée à de l’eau, de l’épice et des herbes. Ce mixage lui donnait un goût assez fort et presque amer, mais avec des effets très stimulants pour l’organisme.


L’histoire du chocolat remonte à l’ère des Olmèques, des Maya et des Aztèques (début 2000 ans avant J.C). Ces derniers vivaient au Mexique et en Amérique Centrale. À cette époque, le cacao était spécialement réservé aux soldats et aux nobles qui avaient besoin de force avant d’aller combattre ou chasser. Sous forme de boisson à la base, il était dilué dans de l’eau auquel ils ajoutent des épices.


Le cacao a été consommé sans mesure par ces peuples anciens. Pendant certaines cérémonies religieuses ou certains rituels, les Mayas adoraient leurs dieux avec le « tchocolatl ». C’est ainsi qu’ils appelaient la boisson de chocolat. En 1502, les Espagnols lors des conquêtes étaient à la recherche d’or et tombèrent sur le cacao.


C’est en 1509 que l’empereur aztèque offrit le chocolat comme cadeau de bienvenue à ces conquistadors. À leur retour chez eux en Espagne, ces derniers firent la publicité des fèves de cacao et investissèrent énormément dans la transformation de cet aliment. Au fil du temps, le cacao est reconnu partout en Europe, en Amérique et dans le monde entier.

Découvrez les secrets de la préparation du chocolat

Le chocolat est préparé et consommé au Mexique et en Amérique centrale depuis des milliers d’années. À cette époque, le chocolat était considéré simplement comme une boisson.


Les cabosses de cacao fermentent naturellement, et sont ensuite débarrassées de la pulpe qui les entoure. Après cela, elles sont séchées, torréfiées et puis moulues en pâte amère. À cette dernière, on ajoute des ingrédients tels que le miel, le maïs et le piment afin d’obtenir une boisson chocolatée.


C’est avec l’arrivée des conquérants espagnols au 16e siècle que le chocolat a commencé à être convoyé vers l’Europe. Ces derniers ont alors commencé par le transformer en tablette, sous forme solide et friandise que vous consommez aujourd’hui. Ils y ont ajouté de la canne à sucre et aussi de la cannelle aux boissons chocolatées.


La préparation de cette boisson était simple. Les fèves grillées ensuite concassées se transformaient en une pâte à laquelle on ajoutait de l’eau. Ceux qui voulaient une préparation spéciale ajoutent de la vanille et des piments. Cette pâte était mise au feu et faisait remonter le beurre de cacao qui était battu pour obtenir une mousse concevable.





Plongez au cœur de la culture du chocolat mexicain aujourd’hui

Il est remarquable de constater que, en dépit des nombreuses modifications subies par le chocolat au cours des siècles passés, celui du Mexique est resté le même. Ses origines lointaines se reflètent encore de nos jours dans la façon dont il est consommé par les Mexicains.
.
C’est un art qu’ils ont veillé à perpétuer au fil du temps. Tandis que le chocolat est vu comme une friandise dans la plupart des pays, au Mexique, c’est un élément indispensable dans la cuisine locale. Il est très souvent utilisé comme un ingrédient dans d’autres recettes de cuisine.
Aujourd’hui, le chocolat mexicain est présenté le plus souvent sous la forme de chocolat de table ou de mesa. Il est fait à base de fèves de cacao grillées et mixées avec du sucre, des amandes, de la cannelle et parfois même d’autres épices, comme la vanille.
Il est très souvent vendu sous forme de disques ronds et utilisé pour faire du chocolat chaud. Sa texture est assez différente de celle du chocolat classique. Elle est plus rugueuse et granuleuse. Son goût est doux, mais un peu spécial des fois. 

Expérimentez la culture du cacao et son utilisation













Le cacaoyer ne pousse que dans les terres tropicales basses, où le froid et la neige ne peuvent l’atteindre. Il est plus qu’évident que les premières preuves de son utilisation par l’homme se trouvent sur le territoire du Mexique. 
L’Institut national d’anthropologie et d’histoire du Mexique a mené une étude sur le sujet. En effet, l’analyse a été effectuée avec du carbone 14 appliqué à un bateau retrouvé dans les fouilles de Cerro Manatí, à Veracruz.
Les résultats montrent que ce dernier date de -1750 et contient des traces d’éléments théobromine qui indiquent la présence de cacao. Les différentes études archéologiques du Honduras confirment déjà qu’en l’an -1000, le chocolat était déjà consommé. 
Elle a commencé vers -1500 chez les Olmèques de la côte du golfe du Mexique. Ils ont été les premiers à découvrir le processus de préparation du chocolat.
Les fèves de cacao ont été utilisées dans la comptabilité maya avant d’être exploitées à des fins alimentaires ou médicinales. Ils l’utilisaient en tant que monnaie d’échange à la place du troc. L’argent poussait donc sur les arbres. Les Mayas et les Aztèques apprirent les propriétés hydratantes du beurre de cacao par hasard.
C’est une substance obtenue après différentes étapes de transformation. Ce baume devint un produit indispensable dans la pharmacopée pour cicatriser les gerçures et les brûlures. Il sert aussi à lutter contre les ardeurs du soleil, soigner les maladies du foie ou des poumons. Beaucoup l’utilisent comme un remède préventif contre les venins de serpent.
Le Mexique a fait découvrir le cacao au monde entier. Les Olmèques furent les premiers à savourer le cacao. Cela s’étendit plus tard aux civilisations aztèques et mayas. Ces derniers offrirent en cadeau le chocolat aux conquérants espagnols. 
Christophe Colomb fut le tout premier à le goûter, puis les colons l’accommodèrent en y ajoutant du sucre. C’est bien des années plus tard, qu’il fut combiné avec du lait, tel que nous pouvons le boire aujourd’hui et sous toutes les formes connues.